illustration bulle
illustration bulle
illustration bulle
Ski de randonnée sur les pistes : les risques encourus

L’évolution de la discipline si prisée avec l’arrêt des remontées mécaniques n’est pas sans poser quelques problèmes aux stations.

Publié le 01 mars 2021

La pratique du ski de randonnée sur les pistes entretenues des domaines skiables a trouvé un nouveau public, citadins et sportifs locaux. Cette évolution de la discipline pose quelques problèmes aux stations.

Le matin, les stations sécurisent leurs domaines des risques d’avalanche lors de grosses chutes de neige. Les pisteurs secouristes procèdent à des déclenchements préventifs d’avalanche.
Si des randonneurs pénètrent dans leur rayon d’action lors d’une campagne de sécurisation des pistes, leur propre sécurité est mise en danger par le déclenchement artificiel d’une avalanche.

Dans la journée, il y a risques de collisions entre les randonneurs à la montée et les skieurs dévalant cette même pente à grande vitesse, d’où risques de graves accidents.

Enfin la nuit, le « full moon » est également dangereux pour les pratiquants sans parler du dérangement de la faune sauvage qui profite de la quiétude nocturne pour se nourrir.

  Lire l’article "Ski de randonnée sur les pistes : la réflexion des stations" publié par Montagnes-magazine.

Lire aussi : Engouement pour le ski de randonnée cet hiverNeige et avalanches : ce qu’il faut savoir et Livre : Neige et Avalanches

illustration montagne
Lire aussi
illustration chemin