illustration bulle
illustration bulle
illustration bulle
Sécurité de la chasse : la FFRandonnée globalement satisfaite des annonces du gouvernement

 

 La FFRandonnée se prononce pour un encadrement renforcé de la chasse mais ne souhaite pas son interdiction un jour par semaine. 

Publié le 16 janvier 2023

Lundi 9 janvier, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique, Bérangère Couillard, a dévoilé 14 mesures pour davantage encadrer la pratique de la chasse en France. 

La FFRandonnée qui défend une position de dialogue, de tolérance et de partage des espaces de pratique dans un respect mutuel pour une meilleure sécurité pour les pratiquants, se satisfait globalement de ces annonces qui répondent en partie à ses revendications:

- L'interdiction de la pratique de la chasse sous l’emprise de l’alcool et de stupéfiants, 

- L’obligation de déclaration de chasses via une plateforme en open-data ou application,

- Le renforcement des mesures de sécurité que les chasseurs doivent respecter en tant que seuls usagers de la nature porteurs d’armes. 

Comme de nombreuses autres fédérations de sports de nature qui ont été auditionnées pour faire entendre leur position de défense des pratiquants, par la mission conjointe de contrôle sur la sécurisation de la chasse du Sénat (18 janvier 2022) et qui ont participé également à des rencontres avec la ministre de l’Écologie, la FFRandonnée ne souhaite pas l’interdiction de la chasse un jour par semaine.
Selon elle, une telle mesure provoquerait un effet inverse à celui souhaité : elle laisserait supposer que les chasseurs ont tous les droits les autres jours de la semaine, avec, à terme, le risque que soient également instaurés des jours sans randonnée, VTT ou autres pratiques de sport de nature. 

Des revendications de la FFFRandonnée non satisfaites 

D'autres revendications n’ont pas été satisfaites notamment en termes de règlementation et de sécurité :  

- L’encadrement et la modulation de l’âge du permis de chasse (16 ans actuellement ),

- La limitation de la portée et de la puissance des armes utilisées pour chasser le gros gibier et lors des battues.  

La poursuite d’échanges avec l’État et de travaux concertés aux côtés d’autres fédérations de sport de nature, au niveau national comme des territoires, sont à développer et aboutiront au résultat escompté :
continuer à partager les espaces de pratique et améliorer la sécurité de tous.  


Lire aussi l’interview de Brigitte Soulary, présidente de la FFRandonnée, publié par Trek Mag: 
Plan de sécurisation de la chasse : « il est plus productif de discuter ensemble et faire des règles communes » selon la FFRandonnée.

illustration montagne
Lire aussi
illustration chemin