illustration bulle
illustration bulle
illustration bulle
Le paysage des Cévennes se modifie

Moins de pastoralisme et plus d’agriculture intensive impactent la biodiversité et l’aspect des Grands Causses des Cévennes. Reportage.

Publié le 02 septembre 2021

 Le Causse Méjean (Lozère) est le plus haut des grands causses calcaires du Massif central.

Le randonneur qui le parcourt en suivant les nombreux itinéraires de Grande Randonnée ( voir le GR® Tour du causse Méjean) l’aura remarqué : le causse a un aspect steppique à première vue aride, sinon stérile entretenu par le pâturage.
Ces paysages désormais inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco sont protégés par le parc national des Cévennes. En effet, ils disparaissent peu à peu, ainsi que leurs habitants.

Sur les causses comme ailleurs, la végétation se densifie, les pelouses steppiques si particulières se raréfient au grand dam des oiseaux.
Quelles en sont les causes ?  Les modifications de pratiques agricoles.
Le pâturage est moins efficace du fait que les animaux sont parqués. Après le passage du broyeur à cailloux, des parcelles sont mises en culture.

Lire le reportage « Dans les Cévennes, les oiseaux disparaissent avec les bergers «   dans la série La balade du naturaliste  de Reporterre.

illustration montagne
Lire aussi
illustration chemin