Attention aux tiques !



D’avril à octobre, voire de mars à novembre en raison du réchauffement climatique,  les randonneurs sont exposés aux piqures de tiques. Que faire si on est piqué ?

Les tiques sont présentes dans les feuillages et les hautes herbes jusqu’à une hauteur d’environ un mètre au-dessus du sol, surtout dans les sous-bois, les arbustes, et les chemins ruraux en bordure de forêt, en milieu humide.
Elles peuvent transmettre de nombreuses maladies notamment la maladie de Lyme ou la borréliose de Lyme.
Si elle ne guérit pas spontanément, la maladie peut évoluer vers des stades plus graves jusqu’à atteindre le système nerveux ou cardiaque. Des vêtements fermés évitent le plus souvent les piqures.

En cas de piqure, retirez la tique au mieux immédiatement, sinon avant 12 heures d’accrochage.
Surveillez la piqure pendant un mois, consultez votre médecin si une plaque rouge apparaît ou si vous ressentez des maux de tête, de la fièvre ou des douleurs articulaires.

Pour plus d'informations sur les risques liés aux tiques : http://solidarites-sante.gouv.fr/…/maladies…/maladie-de-lyme



Publié le 30/05/2020

 


FAQ
Qui est responsable en cas d'accident sur les sentiers...
C'est le principe de responsabilité de droit commun qui s’...

Qui est responsable quand un randonneur a un accident ?
C’est le régime de droit commun qui s’applique gé...