En Côte d’or, le refuge de Chamerey est quasiment autonome



 Cette ancienne ferme isolée n'est pas raccordée au réseau d'eau ni à l'électricité. Elle est pourtant autonome aujourd’hui.

Dotée d'un récupérateur d'eau pluviale et d’une installation photovoltaïque, le refuge ou rente de Chamerey à Fixin est quasiment autonome. 
À la croisée de plusieurs itinéraires de randonnée et à 4 kilomètres du site d'escalade de Fixin, le refuge est ouvert chaque année de mars à novembre et peut accueillir 18 personnes. Source : francebleu.fr

FFRandonnée 27 octobre 2019



Publié le 27/10/2019

 


FAQ
Je cherche un groupe pour faire une randonnée d'un WE, ...
En tant que Fédération sportive, la Fédération ...

Un animateur de randonnée peut-il refuser un adhérent ?
Comme animateur, il a des obligations de sécurité envers les ...