La randonnée en mode ville



Au moment où la France découvre les « mobilités actives », la FFRandonnée ouvre un nouveau chantier : la place du piéton dans les villes. Car la demande est bel et bien présente.

La marche est ainsi à la fois un mode de déplacement, une activité physique, un loisir, un support d’activité économique. Elle relève des transports, du tourisme, des espaces verts, des sports… La loi d’orientation sur les mobilités témoigne de ces évolutions en reconnaissant une nouvelle forme de mobilité « les mobilités actives ».
Pour remédier au manque d’approche transversale, la fédération met en place une mission « Marche en ville » pour répondre aux nouvelles demandes des marcheurs et aux politiques actuelles d’aménagement des espaces urbains.
Pour mettre la marche au cœur des agendas territoriaux, la FFRandonnée lance une campagne nationale dans le cadre des municipales de mars 2020. Elle est basée sur trois axes : la ville apaisée, les aménagements et la promotion de la pratique.

Source : acteursdusport.fr



Publié le 22/10/2019

 


FAQ
Coronavirus COVID 19 : les réponses à toutes les questi...
Pour limiter la propagation du virus, un dispositif de confinement est mis ...

Un enfant mineur peut-il être titulaire d'une licence ?
Oui, il est possible qu'un mineur soit titulaire d'une licence indi...