Les chenilles processionnaires gagnent du terrain en France



En 2019, les Yvelines sont devenus une ligne de front alors que la France est occupée à 80% par les chenilles processionnaires. Ce n’est pas sans conséquence pour les randonneurs.

Les poils de la chenille processionnaire provoquent une réaction urticante ou de brûlure, une éruption cutanée douloureuse avec de fortes démangeaisons.

En savoir plus sur :

La chenille processionnaire du pin

La chenille processionnaire du chêne

FFRandonnée 12 juillet 2019



Publié le 12/07/2019

 


FAQ
Existe-t-il une législation relative à la circulation d...
Les GR® , même inscrits au Plan départemental Itiné...

Pourquoi et comment valoriser le bénévolat d'une associ...
La valorisation du bénévolat n'est aucunement obligatoire...