ITINÉRANCE : « Tourisme itinérant doux »



La revue Espaces  a choisi comme thème « Tourisme itinérant doux » . La randonnée y tient une place considérable.

L’itinérance douce, non motorisée (à pied, à vélo, à cheval, en kayak…), séduit une demande de plus en plus large. En matière de développement local, le tourisme itinérant possède de nombreux atouts : il est durable, permet d’allonger la saison touristique… et peut être pratiqué quasi partout en France.

Construire une offre de qualité, ne négligeant ni les itinéraires, ni les hébergements, ni les services, reste néanmoins un défi complexe à relever.

Parmi les articles  qui concernent plus particulièrement la randonnée , citons:  «  Les sentiers de grande randonnée. Soixante-dix ans d’itinérance « de Séverine Ikkawi,directrice de la FFRandonnée ou encore « Le Massif central prépare l’avenir de son offre d’itinérance », « Le chemin de Stevenson dans les Cévennes. Les secrets d’un succès"

Consulter le sommaire de  « Tourisme itinérant doux » publié dans la revue  Espaces n°340 janvier 2018

FFRandonnée 13 février 2018



Publié le 13/02/2018

 


FAQ
Qui entretient les chemins ruraux ?
En vertu de l’article L.161-5 du Code rural et de la pêche mari...

Quelles sont les responsabilités au sein d'une association ?
Entre une association et ses adhérents, il existe un contrat : le co...