Pour adhérer à la FFRandonnée, le certificat médical est-il obligatoire ?


Oui. Le certificat médical attestant de la non contre-indication de la pratique de la randonnée pédestre (et des autres activités physiques pratiquées par une association affiliée comme la marche nordique ) est obligatoire conformément au Code du sport.

Ce certificat datant de moins d’un an est exigible lors de la première prise  de la licence et de la randocarte® .

Le CMNCI (certificat médical de non-contre-indication) est renouvelable tous les trois ans. Pour la compétition (Rando Challenge®), rando santé® , la Marche Aquatique côtière MAC et pour les randonneurs de plus de  70 ans, il est renouvelable chaque année. (AG de la FFRandonnée, 2015).
La mesure s’applique depuis la saison sportive 2015/2016.

La non contre-indication peut être relative, assortie de recommandations ou de limites indiquées par le médecin généraliste qui délivre le certificat et qui peut s’inspirer du modèle proposé.

Ce sont les associations qui conservent les certificats de leurs adhérents.

Le système informatique de la vie fédérale prend en compte la date du dernier certificat fourni et informe en temps voulu de la nécessité de le renouveler.

Consulter p. 14  de la brochure Vie fédérale 2016-2017 téléchargeable.

NOTA : Les modalités vont changer avec la saison sportive 2017-2018 pour tenir compte du décret du 12 octobre 2016 qui modifie les conditions de renouvellement du certificat médical attestant de l'absence de contre-indication à la pratique du sport.

Pour les titulaires de randocarte®:
Le certificat médical est à faire parvenir dans les trois mois après la souscription de la randocarte® à l'organisme qui l'a délivrée:
-  soit elle est commandée directement à la FFRandonnée (par courrier ou en ligne)
à : Fédération française de la randonnée
Centre d’information, 64 rue du Dessous des Berges, 75013 Paris
Ou sous forme de fichier pdf  à l'adresse : info@ffrandonnee.fr

- soit elle est  commandée à un comité de la FFRandonnée:
à l'adresse du comité en question. Coordonnées des comités.

Que faire devant le refus d'un médecin de remplir un certificat médical de non contre indication à la pratique de la randonnée ?
De plus en plus de médecins refusent d’émettre un certificat, alors que l’état de santé de leur patient ne présente aucune contre indication à la pratique de la randonnée.
Cependant, l’obtention ou le renouvellement d’une licence sportive permettant la participation aux compétitions organisées par la fédération sportive qui la délivre est subordonnée à la présentation d’un certificat médical datant de moins d’un an et attestant l’absence de contre-indication à la pratique en compétition de la discipline ou activité sportive pour laquelle elle est sollicitée. (article L 231-2 du code du sport, modifié par Ordonnance n° 2010-379 du 14 avril 2010 — art. 18)
En l’état il est donc impossible à un président d’association affiliée FFRandonnée de délivrer une licence sans certificat médical.

Sollicité en 2010, le conseil national de l’ordre des médecins trouve des excuses au refus des médecins : surchargés de travail, ils hiérarchisent leur activité au bénéfice de l’urgence et des soins au détriment d’autres activités.

Face à un refus, on peut conseiller aux adhérents de consulter un autre médecin généraliste ou mieux encore, un médecin du sport, dont c’est la spécialité de vérifier l’absence de contre-indication à la pratique d’une activité physique.

Faut-il un certificat médical de contre-indication spécifique pour randonner en montagne ?
Sur le plan médical, la randonnée ne pose pas de problème lié à l'altitude, si celle-ci reste inférieure à 2000m. C'est par exemple l'altitude maximum autorisée à un cardiaque (en particulier après un accident coronarien aigu) ou pendant le 3ème trimestre de la grossesse.
Seul élément à prendre en compte : les effets du froid qui peuvent être très douloureux en cas de maladie de Rayneau, mais en principe, les sujets atteints en connaissent bien les effets.

Un médecin en retraite peut-il délivrer un certificat de non-contre indication ?
Un médecin en retraite a le droit de délivrer un certificat médical de non-contre indication à la pratique du sport à partir du moment où est indiqué sur le certificat médical son nom, prénom et N° d'inscription à l'ordre des médecins et où il est à jour de ses cotisations. Cette dernière information est disponible auprès du conseil de l'ordre des médecins.

La validité : Le certificat médical est valable un an.
Tous les médecins de la zone européenne sont habilités à délivrer un certificat médical valable en France.

Bon à savoir:
Le décret n° 2016-1157 du 24 août 2016 relatif au certificat médical attestant de l'absence de contre-indication à la pratique du sport apporte des simplifications. La FFRandonnée adoptera les nouvelles dispositions avec la prochaine saison sportive 2017 – 2018  le 1er septembre 2017.

maj octobre 2016

FAQ
Suis-je assuré en montagne avec ma licence FFRandonnée ...
Vous êtes couvert par la licence IRA/FRA dans la mesure où vou...

Qui est responsable en cas d'accident sur les sentiers...
C'est le principe de responsabilité de droit commun qui s’...