Dans quel cas les services d'un expert-comptable ou d'un commissaire aux comptes sont-ils obligatoires ?


Un expert comptable n'est pas obligatoire mais peut-être conseillé particulièrement si l'association ne possède pas à l'interne de personnes compétentes en comptabilité. L'expert-comptable est la seule personne externe qui peut, en dehors du responsable de l'association ou de son mandant, tenir la comptabilité de l'association et notamment procéder à la ventilation des différents mouvements en fonction du plan comptable associatif.
Il dresse aussi les résultats de l'année, bilan, compte d'exploitation et annexe. Il a aussi une fonction de conseil et éventuellement d'alerte du gestionnaire de l'association.
Un commissaire aux comptes, lui, n'établit pas vos comptes. Son intervention consiste à vérifier et certifier votre comptabilité. Elle est imposée par la réglementation  dans divers cas et notamment à partir du moment où votre association cumule plus de 153 000 euros de subventions publiques. Il est nommé par l'Assemblée générale pour 6 ans (six exercices).

En savoir plus sur la gestion des associations :www.associations.gouv.fr

FFRandonnée septembre 2014 - sept 2017

 

FAQ
Qui est responsable en cas d'accident sur les sentiers...
C'est le principe de responsabilité de droit commun qui s’...

Comment me couvre ma licence à l’étranger en cas d’acci...
La garantie de la licence s'exerce dans le monde entier sous rés...