"Un chemin, une école®"

"Un chemin, une école®", une action pédagogique autour de la randonnée pédestre et du sentier

«Dans le fond de ses poches, ou dans un coin de sa tête, chacun a encore un petit bout de chemin aux parfums d’enfance et d’échappée belle». C’est toute la philosophie d’ «Un chemin, une école®» dont le but est de confier à une école, un collège, un lycée la réalisation ou la réhabilitation d’un itinéraire de randonnée pédestre à des fins pédagogiques, à proximité de l’établissement scolaire.

maitre

Avec l’opération «Un chemin une école®» la FFRandonnée invite écoliers et enseignants à sortir de l’école «pour faire l’école sur le chemin» selon les mots de Jean Hirschinger, administrateur de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre, à l’initiative de ce beau projet. Pas de classe découverte ni de classe nature à l’autre bout de la France ; la nature est à côté de la classe. De plus, la nature meurt un peu chaque jour à côté de la classe. Si les premiers concernés étaient les écoliers d’aujourd’hui ?

decouverte

Initié en 1996 par la FFRandonnée, ce projet pédagogique a donc pour objectif de valoriser le patrimoine en utilisant les savoirs et savoir-faire acquis en classe. « Les murs de la classe vont tranquillement s’écrouler, les vitres devenir sable, l’encre devenir eau, les pupitres redevenir arbres, la craie redevenir falaise et le porte-plume redevenir oiseau », le poème de Prévert prend vie, l’école se met au vert.

 

Un intérêt pédagogique

En effet, la réalisation ou réhabilitation d’un chemin permet aux écoliers :

  • D’apprendre le chemin, élément essentiel du patrimoine naturel et rural et de s’initier aux notions de «développement durable».
  • D’apprendre le paysage et de développer un sentiment d’appropriation et donc de responsabilisation de l’enfant. C’est aussi l’occasion d’effectuer un inventaire du milieu naturel, culturel et humain environnant.

balisage

  • D’étudier les ressources locales c’est-à-dire le patrimoine naturel (faune, flore, géologie), le patrimoine culturel (les monuments, l’archéologie). Cet apprentissage a pour but de faire prendre conscience de la nécessité de la protection et de la valorisation de l’environnement.

flore

  • De s’initier à la lecture de carte (topographie, toponymie, orientation, etc.).
  • De pouvoir explorer plusieurs disciplines comme l’histoire, la géographie, les sciences de la vie et de la terre, l’informatique, les mathématiques, etc.
  • De s’initier concrètement à la vie civique (la commune, le rôle du conseil municipal, du conseil général).
  • D’apprendre l’autonomie et de se responsabiliser.

cartographie

  • En collège et lycée : cette démarche peut servir de cas à l’étude de la législation (le statut des chemins, les conventions).
  • En lycée : la mise en place d’un projet « un chemin, une école® » représente une approche très ouverte sur la vie professionnelle : établissement d’un projet, sa construction, son financement, sa promotion, etc. C’est aussi l’apprentissage des notions de sécurité : tracé de l’itinéraire sur la carte, vérifications sur le terrain, des procédures administratives : autorisations de passage, de balisage et la possibilité d’effectuer de nombreux travaux pratiques comme la réalisation du descriptif ou du balisage de l’itinéraire.

tableau

Un intérêt social

ecolier

Un chemin, une école®, c’est surtout le plaisir de découvrir et de faire découvrir aux autres, d’aller à la rencontre de la population, de réaliser des travaux pour créer ou faire revivre des chemins abandonnés, et de réaliser des actions valorisantes en groupe et en milieu naturel.


Un intérêt touristique et économique

Un chemin, une école® va au-delà d’une simple démarche éducative dans la mesure où les résultats permettent :

balisage ecolier
  • De valoriser le patrimoine et promouvoir le tourisme rural
  • De créer un point de rencontre rural-urbain
  • De préserver de l’environnement
  • De créer des équipements touristiques non agressifs
  • De faire des élèves de véritables agents économiques de leur propre terroir

 

Les actions de l’association locale et du comité départemental de la Fédération de la randonnée pédestre :

 

Les membres des associations, des comités départementaux et régionaux de la Fédération Française de la randonnée pédestre apportent leur soutien aux opérations un chemin, une école®.

  • Elles conseillent et informent les enseignants et les directeurs d’établissements scolaires pour mettre en place un projet pédagogique autour de la randonnée pédestre.
  • Elles peuvent également apporter leur expérience aux établissements pour effectuer les différentes démarches auprès des municipalités
  • Elles apportent enfin leur concours pour obtenir des financements auprès des partenaires institutionnels (mairie, conseil général, Direction Départementale Jeunesse et Sports…) et des partenaires tels que C2C, partenaire du programme « un chemin, une école », et GDF Suez , partenaire officiel de la FFRandonnée.

 

FFrandonnee

«Un chemin, une école®» permet donc, grâce à la contribution des jeunes écoliers, collégiens et lycéens, l’aménagement, l’entretien et la réhabilitation des chemins. Pour la FFRandonnée, c’est aussi affirmer son utilité publique en sensibilisant des jeunes à la préservation des itinéraires et de leur environnement, en promouvant la pratique et le goût de la randonnée par des activités ludiques, éducatives et culturelles.

 

 

Contact : jeunes@ffrandonnee.fr

 



 

Opération "Un chemin, une école®" à Mayotte

balisage Daniel Le Jan, instituteur à la retraite et son ami Pierre Transon, maître de CE2 à CM2 aux écoles Bou-Cha-Ra de Ravigny en Mayenne, se sont lancés dans l’aventure en 2003. Les écoliers ont réhabilité un chemin qui tombait dans l’oubli entre leur commune et Sainte-Anne-de-Champfrémont et l’ont balisé de panneaux sur la faune, la flore, la géologie, l’histoire… Les élèves ont été invités au Sénat afin de participer au Colloque National sur le développement durable. Autant dire qu’entre notions de civisme, d’écologie de terrain ou de sciences naturelles, ils ont fait plus que leur part du programme scolaire.

responsabilisation A Mayotte, collectivité départementale de la république française située dans l’Océan Indien, l’association Matulay Explorer, affiliée à la Fédération, promeut l’opération « Un chemin une école® ». L’objectif : développer des itinéraires de promenade et de randonnée et l’éducation à l’environnement. En 2007, deux enseignants adhérents de l’association avaient ouvert la voie avec leurs élèves de la commune de Dembéni, soutenus par de nombreux partenaires institutionnels et associatifs de l’île. Pour la première journée scolaire de l’environnement de Mayotte, 700 élèves de 6e et 5e ont découvert, sous la conduite de leurs aînés valorisés par leurs nouvelles fonctions de guides, es sentiers créés par les éco-collégiens près de leur établissement. Les collégiens de Mayotte ont emboîté le pas à leurs pairs de Dembéni : 16 projets ont vu le jour en quatre mois. Chaque équipe choisit ses objectifs pédagogiques, en s’appuyant sur la fiche-conseil éditée par la Fédération. Il en résulte une grande diversité d’approches, liées aux spécificités de l’environnement : flore tropicale, histoire et traditions mahoraises, plantes culinaires, lectures de paysages, parcours d’orientation, etc. L’enjeu est crucial pour ce petit territoire de la France d’outre-mer, où les problématiques de l’eau, des déchets et d’une gestion raisonnée de l’environnement sont abordées.

 

" Un chemin, une école® " : Les collégiens de Mirepoix se distinguent

La 5ème A section SEGPA* du collège de Mirepoix en Ariège s’est classée seconde au concours annuel de la FNASSEM (Fédération nationale des associations du patrimoine) (lien http://www.associations-patrimoine.org/rubrique.php?page=Concours scolaire du meilleur petit journal du patrimoine 2009). Cet organisme s’est donné pour mission de sensibiliser les jeunes au patrimoine. En partenariat avec Arkéo Junior, il organise chaque année depuis 2006 un concours pédagogique qui prime les meilleurs petits journaux scolaires. Pour l’édition 2009, les 120 classes engagées avaient à traiter le thème « Toits, tours, clochers… patrimoine en hauteur ».

Une collaboration étroite qui dure

C’est tout naturellement que l’opération « Un chemin, Une école® » de la FFRandonnée, mise en route depuis 4 ans, a servi de support pour la rédaction du numéro « spécial concours » du journal de classe « Cap sur l’Avenir ».
M. Eychenne, enseignant de la classe de 5ème A et membre de l’association locale affiliée à la FFRandonnée, avait déjà monté de nombreux projets « Un chemin, Une école® » lorsqu’il enseignait à Mayotte. Aujourd’hui en poste en Ariège, il a fait appel aux compétences de ses amis du comité départemental de la fédération de l’Ariège et de l’association locale l’ « Aubo ».
Ensemble, ils ont sélectionné un itinéraire PR® situé dans les hauts de la commune de Mirepoix, propice à l’étude du patrimoine local. Régulièrement, les bénévoles de l’association « L’Aubo » sont intervenus en classe pour former les élèves à la lecture de carte, l’orientation, la faune et la flore, etc. Ensuite, place au terrain : les collégiens ont mis en œuvre les acquis au cours d’une exploration ludique. Au programme, visite de la cathédrale, étude des maisons à colombages et interview du propriétaire et du restaurateur du château de Terride. Le tout est restitué sous forme du journal bien présenté et bien documenté que l’on peut télécharger (format PDF).

Quel avenir pour le projet ?
L’opération « Un chemin, Une école® » va continuer à Mirepoix sur sa lancée avec de nouvelles actions. Il est notamment prévu que les enfants s’attellent à la restauration de l’itinéraire emprunté dans le cadre du concours.

* SEGPA : Section d’Enseignement Général et Pré professionnel Adapté

 

Les scouts veillent sur les sentiers de Lorraine

Accompagné d’Yves Meyer (référent jeunes FFRandonnée en Lorraine), le groupe de scouts et guides Maximilien Kolbe se lance dans une action en faveur des sentiers. Âgés de 11 à 14 ans, ils mettent en pratique la formation à l’éco citoyenneté reçue de la DDJS (Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports). En partenariat avec l’association Rand’Haut chemin, la communauté de communes du Haut Chemin (57), le comité 57 de cyclotourisme, ils vont participer à des opérations d’Éco veille® sur les sentiers des communes concernées. L’expérience en est à son début (septembre 2008). Les modalités pratiques se mettent en place entre tous les acteurs.
Pour en savoir plus :
- Yves Meyer : ymeyer54@free.fr

 

Boutique

Mi-chaussettes THYO 6 grises
Nouveau modèle 2014. Ce nouveau modèle est plus fin pour ...

DVD "The way : la route ensemble"
Tiré du livre de Gérard Trèves « Marcher pour apprendre à aimer »...

Polo FFRandonnée
Polo en coton bleu marine siglé FFRandonnée...

Passion Rando magazine
Passion Rando est un magazine trimestriel de 92 pages édité par la Fédération Française de la Randonnée Pédestre...

Les topo-guides
Que vous soyez à la recherche de balades courtes ou de randos sur plusieurs jours, la collection Topo-guides FFRandonnée comporte 270 titres pour satisfaire toutes les envies...

Passion Rando

Passion Rando magazine sort en kiosque :

Passion Rando magazine s'adresse à tous les amoureux de la randonnée. Retrouvez les événements incontournables partout en France, les plus belles régions à parcourir, les équipements malins, les dossiers santés et bien plus encore...

En savoir plus
FAQ
L'animateur de randonnée a-t-il l'obligation de transpo...
Oui, pour faire face aux petits pépins ou attendre les secours en...

Peut-on inscrire un petit-fils sur la licence familiale...
Oui, sous certaines conditions . On peut inscrire un(e) petit-fils / p...