Créer, entretenir, nettoyer, veiller...

<< Revenir à l'accueil de la page Collectivités territoriales

2. Entretenir, nettoyer, veiller... le réseau Éco-Veille®


Un chemin de randonnée peut subir des dégradations naturelles (chute d’un arbre, envahissement par la végétation, incidents de terrain...) ou « artificielles » (présence de déchets, dépôts sauvages...).
La préservation de la qualité du service offert au randonneur implique une veille permanente et des opérations d’entretien et de nettoyage adaptées.

logo eco-veilleLe réseau Éco-Veille® répond à ces besoins en sensibilisant et en mobilisant tous les acteurs. Il s’appuie notamment sur un système de « fiches types Éco-Veille® » permettant à tout randonneur de signaler une anomalie et de faire remonter l’information.
Ces fiches existent aussi sur Internet à la rubrique Eco-veille.


Selon la nature de l’incident, plusieurs types d’actions sont alors réalisées :

Bénévoles qui entretiennent les sentiers- les problèmes de balisage et de petits travaux d’entretien peuvent être pris en charge par les bénévoles des Comités départementaux
- l’organisation de « journées de nettoyage » sensibilise un large public au questions environnementales et valorise le travail réalisé
- enfin, les actions de plus grande ampleur nécessitent des partenariats institutionnels pour lesquels la Fédération Française de la Randonnée Pédestre peut jouer un rôle de promotion et de pilotage.

Des formations spécifiques

Les comités départementaux et régionaux peuvent assister vos agents et les acteurs du développement de votre réseau et les former aux techniques de balisage, d’aménagement et de signalisation. Ils disposent pour cela d’outils spécialement mis au point par la Fédération Française de la Randonnée Pédestre.

 

<< Précédent
FAQ
Un animateur breveté peut-il animer une randonnée pour ...
L'animateur breveté ne sera pas couvert par le contrat fé...

Quelle est la périodicité de révision des PDIPR ?
Les textes ne réglementent pas la révision des Plans D&eac...